Sunday, July 3, 2016

Rêve de Sommelier | Une horizontale de 1945

Rêve de Sommelier | Une horizontale de 1945



1945 Horizontale | LeDomduVin © 

Ouvrir de belles bouteilles est une passion et un privilege. Passer du temps avec ces grandes dames d’un certain âge me comble. Ces flacons historiques, légendaires que dis-je, sont des perles rares qu’il faut savoir bichonner, préserver, admirer et aimer.  

Voila plus de 24 ans que je travaille au quotidien avec des vins (et spiritueux) du monde entier, et bientôt 20 ans officiellement en tant que Sommelier et responsable des achats dans la plupart des établissements pour lesquels j’ai travaillé.  Tout d’abord pendant 6 ans dans différentes villes de France, puis 5 ans a Londres, en Angleterre, en restaurants, hôtels et casinos privés ; pour ensuite évoluer en tant que Caviste, directeur de magasins et responsable des achats pendant 9 ans a New York, et finalement continuer l’aventure depuis bientôt 5 ans a Hong Kong.

Durant toutes ces années, j’ai eu la chance de travailler pour des gens très fortunés qui avaient du gout et surtout l’argent pour se payer de superbes nectars, des mémoires du passé qu’il valait mieux laisser attendre afin d’en capturer pleinement toutes leurs complexités. Et Dieu seul connait le nombre de ces vestiges que j’ai eu le plaisir d’ouvrir et de déguster (jamais or vraiment très rarement pour ma consommation personnel malheureusement..(sic)..).   

Il y a quelques jours, je partageais sur Facebook des photos d'un dîner fait le 21 Juin (a lire ici), ou j'avais revêtu ma tenue de Sommelier après le boulot, comme il m’arrive de le faire assez fréquemment (en dehors de mon travaille quotidien), pour préparer, conditionner et servir des vins de 1957, 61, 62, 70, 82 et 89... mémorable.... mais quelques jours plus tard, le 26 Juin, j’ai fait l’expérience de ce qui doit être la soirée que tous Sommeliers rêvent de faire au moins une fois dans leurs vies...

J'avoue que depuis 4 ans je n'ouvre que des vins d'anthologie…. je dois être l'un des Sommeliers les plus chanceux du monde de pouvoir avoir accès à de tels flacons historiques... mais ce soir la fut mythique.... une horizontale du millésime 1945 comme j'en ai rarement vu ou eu l'occasion de préparer et servir... et tout ça dans un appartement privé surplombant Hong Kong... je vous laisse apprécier la vue...  


Hong Kong view from mid-levels | LeDomduVin ©


Et bien voilà... je l'avoue... j'ai encore passé une grande partie de la soirée avec de très grandes dames d'un certain âge... quel régal... mûres, distinguées, charmeuses, discrètes, exubérantes ou excentriques... ces vierges ne demandaient qu'à s'ouvrir après tant d'années de solitude... je leur soulevais la capsule... insérais délicatement et méthodiquement mon Durand jusqu'à entendre un léger soupir lascif à peine audible à chaque traversée... accompagné d'un soulagement à chacun des bouchons que je retirais tout en douceur par de légers à-coups et va-et-vient expérimentés ... elles ne se sont pas faites attendre très longtemps... le désir étant plus fort que de se restreindre... elles se livrèrent jusqu'à la dernière goutte... sur la fin.. ma main sur leurs épaules... je caressais leurs flancs... m'enivrais une dernière fois des volutes de leurs parfums... tout en leur caressant l'étiquette... ce soir mon histoires avec ses dames fut troublée et troublante... (avec quelques sédiments)... nous nous sommes égarés dans nos ébats... le temps s'était arrêté... It was a night to remember... A Sommelier night....



The 7 bottles of the night | LeDomduVin ©


Les vins présents au diner ce soir la ne se limitaient pas qu’a l’horizontal de 1945, les voici dans l’ordre de service.



DRC Montrachet 2004 | LeDomduVin ©

DRC Montrachet 2004
Jeune (trop jeune peut-être..), équilibré et structuré, grande acidité, mélange de fruits jaunes (pomme) et agrumes, légèrement toasté, beurré, avec des nuances minérales au nez et en bouche, un palais enrobé, soyeux, rond, long et riche sur la finale... suave et tendre. Superbe!

(DN-LDDV | 26.06.2016 | Average Retail Price 4,360 USD | 33,698 HKD | 3,922 Euros)


DRC Romanee Conti 1966 | LeDomduVin ©

DRC Romanée Conti 1966
Wow !!! Quelle surprise, je goûtais ce vin pour la première fois : incroyablement frais et jeune, beaucoup de cerise et de fruits rouges fraîchement écrasées, très belle acidité, encore un très bel équilibre et une fin de bouche texturée à souhait, encore assez complexe et dynamique, belle fraîcheur, un vin élégant, complexe et plein de charme. Palpitant.

(DN-LDDV | 26.06.2016 | Average Retail Price 11,450 USD | 88,541 HKD | 10,307 Euros)




Haut-Brion 1945 | LeDomduVin ©
Haut-Brion 1945
Je pensais que servi juste après la DRC RC, le contraste serait trop grand, mais je me suis trompé, ce Haut Brion 45 était un vin délicieux sur la fraîcheur et le côté lumineux, frais. Le nez avait les caractéristiques mêmes pour lesquelles il est connu: la terre, le fumé, des arômes de gibier se mêlant a des nuances de sous-bois, bois épicé, figues et champignons. J’aurais pu rester de longues minutes seulement sur le nez (mauvaise habitude entre moi et Haut Brion). Étonnamment, le palais était vif, gorgé de cerises rouges et de baies, toujours ce coté fumé avec des notes terreuses, là encore, l'acidité est sans doute le secret de sa jeune attitude, la fin de bouche est assez longue et séduisante. J’adore, même si un peu léger (mais il n’y a pas de mal, Haut Brion est mon vin favori)

(DN-LDDV | 26.06.2016 | Average Retail Price 3,860 USD |  29,890 HKD | 3,480 Euros)



Petrus 1945 | LeDomduVin ©
Petrus 1945
J'adore Petrus, bien que j’en ai goûté certains vraiment inconsistant dans ma carrière, mais ce 1945 était incroyable ... riche, détaillé, complet et complexe, harmonieux, texturé, structuré, équilibré et se développant en complexité avec le temps au nez et en bouche... quel vin fantastique, riche et sur la longueur. Il promet encore quelques belles années à venir. Tant le nez que le palais étaient incroyablement attrayant. Sûrement le meilleur de la sélection ce soir.

(DN-LDDV | 26.06.2016 | Average Retail Price 9,570 USD |  73,988 HKD | 8,612 Euros)


Mouton Rothschild 1945 | LeDomduVin ©

Mouton Rothschild 1945
J'ai ouvert et goûté ce vin d’innombrables fois dans ma carrière, et j’ai toujours été un grand fan, mais le fait d’être servi après le Petrus ne lui a pas fait de faveurs, car il était un peu moins complexe et puissant que le roi de la rive droite. Néanmoins, il était aussi mémorable. Une pure expression de son terroir Médocain et de son âge avec des arômes d’épices, bois, sous-bois, champignons et gibier bien marqués au nez et en bouche. Encore plein de vie, Incroyable.

(DN-LDDV | 26.06.2016 | Average Retail Price 13,410 USD | 103,666 HKD | 12,068 Euros)


Latour 1945 | LeDomduVin ©
Latour 1945
Je me attendais a tellement mieux de Latour 45 ... et été un peu déçu... Le niveau était un peu bas... au bas des épaules. Le bouchon déjà se présentait mal, complètement imbibé, friable, fragile et s’effritant en enfonçant les lames du Durand… mais aussi recouvert d’une substance terreuse qui s’est avérée être des résidus de sédiments du vin infiltrés entre le verre du goulot et les cotés du bouchon suite a de mauvaise condition de stockage a mon avis.  Il m’a semblé que le vin avait atteint son apogée et souffert d'une légère oxydation au nez. Couleur très terne et trouble due à beaucoup de sédiments épais au fond de la bouteille, on aurait dit de la vase. Mais le vin n'avait pas complément disparu et a réussi a nous surprendre après près de 3 heures d'ouverture. Finalement, il s’est révélé sur le tard, mais je continue de croire que cette bouteille a souffert et n’avait rien à voir avec celles goûtées précédemment en d’autres occasions. Les vins de Latour sont des vins solides et qui vieillissent très bien ; malheureusement, on n’est jamais a l’abri d’une bouteille qui a mal vieilli ou n’a pas pu évoluer dans des conditions de stockage satisfaisantes.

(DN-LDDV | 26.06.2016 | Average Retail Price 4,595 USD | 35,507 HKD | 4,133 Euros)



Egon Muller-Schwarzhof Schwarzhofberber Auslese 2003 | LeDomduVin ©

Egon Muller-Schwarzhof Schwarzhofberber Auslese 2003 GK
Ce vin était incroyablement bon ... doux mais pas trop sucré pour un Auslese ... et équilibré par une acidité incroyable, un vin onctueux, racé et d’une grande fraîcheur, il recouvre tout le palais sur son passage, très minéral, c’est un vin riche, complexe et sexy, sur le fruit et la douceur.
A tomber, j’ai adoré. Une Bombe a ce prix la..... comparé aux autres bien sur.  

(DN-LDDV | 26.06.2016 | Average Retail Price 293 USD |  2,442 HKD | 285 Euros)



The corks of the night | LeDomduVin ©

Mes favoris (rouge seulement comme je l'ai aimé les deux blancs), du meilleur au moins... comment dire… (difficile de dire au moins bon, car ils présentaient tous des caractéristiques précises et uniques qui font d’eux des vins d’exceptions….)

1. Petrus 1945
2. DRC Romanée Conti 1966
3. Haut-Brion 1945
4. Mouton Rothschild 1945
5. Latour 1945

Encore une fois, ce fut un rêve de Sommelier devenu réalité, surtout pour un Sommelier chevronné comme moi… une rare occasion qui ne se présente presque jamais due aux quantités minimales de ces vins sur le marché... et qui ne se représentera peut-être plus  …. 

Des vins superbes et inoubliables ....


Portrait with the bottles | LeDomduVin ©



Dominique Noel | LeDomduVin



No comments:

Post a Comment